Tout ce que vous devez savoir sur Flowfresh: le revêtement de sol PU ciment pour l’industrie agroalimentaire

Tout ce que vous devez savoir sur Flowfresh: le revêtement de sol PU ciment pour l’industrie agroalimentaire

11 janv. 2021

Flowfresh est depuis longtemps un produit de base du marché des revêtements de sols en résine pour l’agroalimentaire. De nombreuses grandes marques lui font confiance pour ses propriétés hygiéniques requises sur leurs sites.

Mais qu'est-ce qui fait que Flowfresh convient si bien aux installations de production alimentaire les plus exigeantes du monde ? Dans cet article, nous avons examiné en profondeur le système Flowfresh pour vous aider à comprendre exactement ce qu'est ce système et comment il fonctionne.

Qu'est-ce que Flowfresh ?

Flowfresh est un système de revêtement de sol en polyuréthane ciment, qui est fabriqué en combinant les technologies du ciment et du PU, pour donner un système de revêtement de sol solide et sans joint.

Ce type de revêtement peut être posé en diverses épaisseurs, combiné avec différents agrégats et pigmenté de couleurs spécifiques. La gamme Flowfresh est donc très large et polyvalente ; elle peut répondre à un grand nombre d’exigences différentes.

Par exemple, pour un système standard, de type Flowfresh MF, installé en épaisseur de 4 à 6 mm à température ambiante de 20˚C, il faudra environ 24 heures pour qu'il puisse être réouvert à une circulation légère, et sa prise complète se fera sous une semaine environ.

Certification HACCP International

Le système de gestion de la sécurité alimentaire HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Point) est un outil d'évaluation préventive des risques qui permet d'évaluer et de traiter les dangers liés à la sécurité alimentaire. Son importance pour l'industrie alimentaire est soulignée par le fait que l'article 5 (1) du règlement 852/2004 du Parlement européen stipule que "les exploitants du secteur alimentaire mettent en place, appliquent et maintiennent une ou des procédures permanentes fondées sur les principes HACCP". 

La plupart des réglementations alimentaires dans le monde comportent une formulation similaire à celle-ci, ce qui signifie que le respect des principes HACCP est vital pour les producteurs alimentaires mondiaux.

L'organisation HACCP International, qui évalue les produits pour leur capacité à maintenir la conformité HACCP malgré l'exposition aux conditions industrielles, a certifié Flowfresh pour sa capacité à fournir une finition de sol conforme HACCP.

Additifs antimicrobiens

Tous les revêtements PU ciment de la gamme Flowfresh contiennent l'agent antimicrobien Polygiene®, qui consiste en un composé aminé thermodurcissable englobé dans la matrice de résine du sol. Le Polygiene® est un additif entièrement naturel, qui émet en permanence des ions d'argent, qui pénètrent la membrane des cellules bactériennes, leur causant des dommages irréparables. Un sol Flowfresh, lorsqu'il est combiné à un process de nettoyage régulier, réduit la population bactérienne du sol jusqu'à 99,9 % ; cela inclut des bactéries telles que E. coli, Staphylococcus aureus, salmonella typhi, campylobacter et MRSA.

Comme l'additif est réparti de manière homogène dans le PU ciment, il ne peut ni s'user ni se détériorer, contrairement aux additifs antimicrobiens synthétiques ou aux traitements de surface. Même si le sol est ébréché, les contaminants sont toujours ciblés par le Polygiene®.

flowfresh-flooring.jpg
antimicrobial-flowfresh.jpg
flowfresh-in-food-and-bev.jpg

L'efficacité antimicrobienne de Flowfresh a été prouvée conformément aux normes ISO 22196 et JIS 222801 pour la mesure de l'efficacité antimicrobienne d'une surface. Le principal test ISO consiste à inoculer une population de micro-organismes sur des ensembles de matériaux revêtus d'un agent antimicrobien. Ce test fournit la "valeur de l'activité antimicrobienne", en montrant la différence de valeur logarithmique du nombre de cellules viables entre le sol traité et le sol non traité. Un test secondaire consiste également à laver les échantillons de sol afin de simuler le nettoyage régulier auquel sont soumises les installations alimentaires. Après le lavage, la population microbienne est à nouveau contrôlée. 

Lorsque Flowfresh a été soumis à ce test, il a montré que sur une période de 24 heures, la population bactérienne sur un sol Flowfresh est pratiquement éradiquée. En comparaison, sur un sol standard en polyuréthane ciment, la population est restée largement la même et sur un sol en polypropylène, le nombre de bactéries a augmenté.

Absence de joints et entretien du sol 

La possibilité d'être posé en une seule section continue et sans joints permet une plus grande facilité, rapidité et efficacité du nettoyage. Comme le revêtement Flowfresh est appliqué à la truelle, il est également facile de le raccorder aux caniveaux de drainage en acier inoxydable, et il peut même être posé sur une pente, afin de garantir que les liquides s'écoulent hors des zones de production au lieu de s'accumuler de manière non hygiénique. 

Il est aussi possible d'utiliser Flowfresh comme revêtement de plinthes, pour recouvrir les interstices entre le sol et le mur, autour de colonnes de support ou de pieds d’équipements boulonnés au sol. Le fait de réaliser les plinthes en Flowfresh assure que cette partie potentiellement vulnérable du sol est aussi robuste et hygiénique que le reste du sol.

La plupart des installations agroalimentaires et de restauration utilisent, pour le nettoyage et la désinfection des surfaces et des équipements, des produits chimiques corrosifs, voire très agressifs, qui s’attaquent à la structure polymère des sols en résine. Le polyuréthane ciment a une densité de réticulation élevée, qui lui permet de résister à de tels produits chimiques sans se fissurer, ni se décoller.

Zoning en couleurs

Les couleurs vives de Flowfresh permettent de délimiter un zoning de l’installation agroalimentaire. Par exemple, les zones où l'on manipule de la viande cuite peuvent avoir un sol vert, tandis que les zones où l'on manipule de la viande crue peuvent avoir un sol rouge, ce qui permet à toute personne qui passe entre les deux de savoir qu'elle se déplace dans une nouvelle zone.

Résistance au glissement

Les glissades et les trébuchements sont les risques les plus dangereux dans une installation de production agroalimentaire très fréquentée. Le revêtement de sol en PU ciment Flowfresh est capable de fournir un coefficient de friction (qui est la force nécessaire pour maintenir deux matériaux ensemble, comme un pied et le sol, et la force maximale nécessaire pour résister au glissement) qui minimise le risque de glisser sur une surface humide.

Cette propriété antidérapante a été vérifiée par le test de rampe DIN 51130, qui est une méthode reconnue dans toute l'Europe pour évaluer la résistance au glissement. Ce test consiste à faire marcher une personne portant des bottes de sécurité avec de l'huile de moteur sur les semelles sur une surface également enduite d'huile de moteur qui est inclinée de manière constante jusqu'à ce que la personne glisse. L'angle auquel le glissement s'est produit détermine l'indice de résistance au glissement, un angle plus grand correspondant à un indice plus élevé. Afin de garantir une traction optimale, la gamme Flowfresh comprend des systèmes qui couvrent une variété d'indices de résistance au glissement, y compris le grade R13 le plus élevé.

La résistance au glissement doit être mise en balance avec la facilité de nettoyage, car plus la surface est texturée, plus elle est difficile à nettoyer. La quantité et la taille des agrégats antidérapants dans un sol Flowfresh peuvent être adaptées pour répondre à des demandes spécifiques et atteindre le rapport optimal entre nettoyage et résistance au glissement.

Résistance aux chocs mécaniques & thermiques

L'épaisseur d'un revêtement détermine directement sa résistance aux impacts lourds. Une finition Flowfresh de 4 à 9 mm d'épaisseur aura de bonnes chances de dissiper tout choc, et si un éclat se produit, il est peu probable qu'il se propage jusqu'au support. Si le support est exposé, le béton sous-jacent peut en effet être compromis, si des contaminants s'y infiltrent.

De même, la résistance à la compression de Flowfresh lui permet de résister à une exposition prolongée à des charges de trafic importantes.

L'un des autres principaux défis auxquels le sol doit faire face est le choc thermique. Le polyuréthane ciment est non seulement capable de tolérer une chaleur intense, dans certains cas jusqu'à 120˚C, mais il a un coefficient de dilatation similaire à celui du béton, de sorte qu'il se dilate/contracte de la même façon que le support sous-jacent, évitant ainsi les fissures dans la finition.

flowfresh-in-food-environment.jpg
flowfresh-with-coving.jpg
food-and-bev-flowfresh.jpg
Durabilité

La nature robuste de Flowfresh en fait un choix optimal lorsqu’on prend en considération le coût du cycle de vie (LCC), donc le prix de revient réel sur le long terme d'un revêtement de sol, qui est : 

LCC = C + M + R  où

  • [C] représente le coût d'investissement d'un projet,
  • [M] la somme annuelle de tous les coûts d'entretien et
  • [R] le coût de remplacement d'un sol défectueux.

LCC est donc le prix réel d'un système de revêtement de sol. Si l'on considère un revêtement de sol sur 15 ans, cette équation montre que la longévité du polyuréthane ciment en fait l'un des matériaux les moins chers du marché.

En savoir plus

Si vous souhaitez en savoir plus sur Flowfresh et les avantages qu'il peut apporter à un établissement de restauration, cliquez ici pour parler à notre équipe d'experts. 

 

FIN

Vous avez aimé cet article? Cliquer ici pour le partager avec votre réseau:

Restez connectés